Nos coordonnées

Adria Développement
ZA Créach Gwen
29196 QUIMPER CEDEX
FRANCE

02 98 10 18 18

L’ADRIA, un allié dans votre démarche R&D

Comment innover en tenant compte des coûts, de la réglementation, de la complexité des ingrédients, du sourcing...?

Tendances sociétales, évolutions réglementaires, contraintes économiques… Vers un nouveau mode de consommation

Les réglementations environnementales, sanitaires et nutritionnelles couplées aux attentes des consommateurs demandeurs de produits plus sains et plus durables obligent les acteurs de la filière agroalimentaire à se réinventer et s’adapter, en développant de nouvelles technologies, en modifiant leurs pratiques de production et en repensant leurs produits. Les attentes des consommateurs se sont élargies au-delà de la réponse aux besoins nutritionnels, de sécurité sanitaire, goût ou praticité, vers l’impact sociétal et environnemental.

Ainsi, l’évolution des modes de consommation et la « prise de conscience » des consommateurs de l’impact de l’alimentation sur leur santé, ont fait émerger des tendances

produits bio, veggan, sans allergènes
Quelques tendances de consommation :
  • Aliments biologiques : Les consommateurs recherchent de plus en plus d’aliments issus de pratiques plus respectueuses de l’environnement ,  produits sans l’utilisation de pesticides, d’herbicides, d’engrais chimiques ou d’OGM. Ils sont souvent perçus comme étant plus sains et plus naturels.
  • Aliments alternatifs à l’animal : Les produits à base de végétaux gagnent en popularité, car ils sont souvent perçus comme plus sains et plus durables que les produits d’origine animale. Les acteurs de la filière agroalimentaire développent de nouvelles alternatives à base de plantes pour les produits laitiers, les produits carnés, les snacks…
  • Aliments fonctionnels : Les consommateurs recherchent des aliments qui ont des bienfaits pour la santé au-delà de leur valeur nutritionnelle. Les aliments fonctionnels sont des aliments qui contiennent des ingrédients bénéfiques pour la santé, comme des antioxydants, des probiotiques, des fibres…
  • Aliments sans allergènes : De plus en plus de personnes sont allergiques ou intolérantes à certains produits. Les industries agroalimentaires développent des produits sans allergènes pour répondre aux besoins de cette population.

Les acteurs de la filière agroalimentaire se sont adaptés en développant des produits plus simples et plus sains : ingrédients d’origine naturelle, substitution ou suppression d’additifs et conservateurs, amélioration du profil nutritionnel (sucre, sel, matière grasse…). Les procédés de fabrication et modes de distribution ont également été adaptés : approvisionnements locaux, gestion de l’eau et de l’énergie…

Les reformulations de produits dans le cadre du « clean label », les process plus respectueux du produit, l’analyse du cycle de vie, la réduction des emballages… font émerger de nouveaux défis. Par exemple,  l’utilisation d’ingrédients naturels peut conduire à une augmentation des coûts et une réduction de la durée de conservation des aliments…

Il est devenu essentiel pour les acteurs de la filière agroalimentaire de trouver des moyens de réduire les coûts tout en maintenant la qualité et la sécurité des aliments. Ceux-ci doivent continuer à investir dans la recherche et le développement de nouveaux produits pour répondre à cette demande croissante, tout en garantissant la salubrité et désirabilité des aliments qu’ils développent et mettent sur le marché.

ResteR compétitif tout en innovant

L’innovation est cruciale pour l’industrie agroalimentaire, car elle permet de développer de nouveaux produits et processus, d’améliorer la qualité et la sécurité des aliments, de réduire les coûts de production. Comment répondre efficacement à ces différentes contraintes ?

adria formations agroalimentaires equipe
  • Les coûts : La R&D nécessite des investissements importants en termes de temps, de personnel, de matériel et d’infrastructures. Les entreprises doivent donc être en mesure de financer ces coûts, tout en assurant un retour sur investissement suffisant.
  • Les réglementations : L’industrie agroalimentaire est soumise à des réglementations strictes en matière de sécurité alimentaire, d’étiquetage, de communication… Les entreprises doivent donc veiller à respecter ces réglementations dans leurs projets de R&D.
  • Les délais : Les cycles de développement de produits en industrie agroalimentaire peuvent être longs, ce qui peut ralentir le processus de R&D. Les entreprises doivent être en mesure de gérer ces délais, tout en maintenant leur compétitivité sur le marché.
  • La complexité des ingrédients : Les ingrédients utilisés dans les produits alimentaires peuvent être complexes, ce qui peut rendre la R&D plus difficile, surtout dans le contexte actuel du Clean Label qui demande une bonne connaissance de l’impact des ingrédients pour identifier les solutions alternatives. Les entreprises doivent donc disposer de compétences techniques suffisantes pour relever ces défis.
  • Le contexte géopolitique : Les facteurs géopolitiques tels que les conflits, les tensions commerciales, les politiques nationales et les relations diplomatiques peuvent avoir un impact significatif sur la disponibilité, l’accessibilité et les prix des ingrédients et matières premières.
  • Le climat : Les changements climatiques, peuvent entraîner l’augmentation des phénomènes climatiques extrêmes et la modification des écosystèmes agricoles. Cela peut générer des tensions sur la disponibilité des matières premières agricoles utilisées dans l’agroalimentaire
adria accompagnement transition alimentaire

Accompagnement R&D et développement produit – Process… L’ADRIA un véritable allié dans votre démarche R&D !

L’industrie agroalimentaire est très concurrentielle, et les entreprises doivent constamment innover pour rester compétitives. La R&D peut donc être un facteur clé pour différencier les produits et se démarquer sur le marché. Tous les acteurs de la filière agroalimentaire ne disposent pas systématiquement d’un service R&D. De même, les entreprises ayant des unités R&D ont parfois besoin d’un appui technique, d’un œil extérieur, de prendre du recul par exemple en faisant appel aux services de structures telles que l’ADRIA.

01 illustrations generiques

La compétence pluridisciplinaire qu’offre l’ADRIA en tant qu’institut technique agro industriel, permet aux équipes d’avoir une vision globale sur toutes les problématiques R&D. Des contraintes de reformulation, en passant par la nutrition, la réglementation alimentaire, la caractérisation des propriétés fonctionnelles des ingrédients et tests de mise en œuvre (produit, process)… Toutes les compétences sont réunies en un même lieu pour vous garantir une prise en charge et une vision à 360° sur vos problématiques et enjeux industriels.

Conseil en innovation, validation réglementaire, test de production… nos équipements (Plateforme technique de R&D, laboratoire de caractérisation des ingrédients) nous permettent de mener à bien des recherches sur de nouveaux ingrédients, de nouvelles formulations et de nouvelles technologies.

A chaque étape de votre projet, nous sommes présents à vos côtés pour vous orienter et garantir la parfaite salubrité de vos produits alimentaires, sans négliger les qualités organoleptiques et nutritionnelles.

Anne-Sophie Guillard, Responsable de pôle à l’ADRIA

Depuis 50 ans, l’ADRIA accompagne de nombreuses entreprises de toutes tailles de la filière agroalimentaire. Elles font appel à nous pour tous types de projets R&D. C’est dans le cadre d’un projet de développement produit, que nous avons accompagné PHILEAS dans la mise au point des billes pour des « bubble tea made in breizh »

Sur le même sujet

adria foodexpertise carre 07 Juin 2024

Nouveau Directoire

L’ADRIA est une association d’industriels de l’agroalimentaire, sa gouvernance est...

Fermer l'écran de recherche