Nos coordonnées

Adria Développement
ZA Créach Gwen
29196 QUIMPER CEDEX
FRANCE

02 98 10 18 18

Validation de méthodes

L'ADRIA est un laboratoire expert pour la validation de méthodes alternatives en microbiologie reconnu au niveau international par NF VALIDATION (AFNOR), MicroVal ou AOAC-RI

ADRIA, laboratoire expert en validation de méthodes rapides en microbiologie

Pour accélérer le rythme de production, les industries agro-alimentaires peuvent utiliser des kits rapides pour leurs analyses microbiologiques, mais ceux-ci doivent obligatoirement avoir des performances similaires à celles des méthodes de références normalisées. Intervenant à la fin du processus de développement des kits rapides, l’ADRIA est un laboratoire expert reconnu au niveau international pour la validation de méthodes alternatives en microbiologie et leur certification auprès de NF VALIDATION (AFNOR), MicroVal ou AOAC-RI. 

Validation de méthodes alternatives : que dit la réglementation ?

Dans le cadre de la réglementation Européenne, les exploitants du secteur alimentaire sont responsables de la sécurité (innocuité) et de la salubrité (absence d’altération) des produits qu’ils commercialisent. Ils doivent respecter des critères microbiologiques définis dans le règlement européen CE 2073:2005. Ce règlement préconise l’utilisation de méthodes de référence normalisées ou de méthodes alternatives validées pour évaluer ces critères. La série de normes ISO 16140 et particulièrement l’ISO 16140-2 (2016) définit le protocole de validation de méthodes alternatives (commerciales) en microbiologie des aliments. L’étude de validation détermine les critères de performance d’une méthode et apporte les preuves de son équivalence avec une méthode de référence. L’étude ISO 16140-2 est à l’initiative des acteurs de l’industrie du diagnostic, mais pour être reconnue par les organismes de certification comme AFNOR-Validation (pour AFNOR certification) ou MicroVal (pour Lloyd’s register), elle doit être menée par un laboratoire expert indépendant, comme l’ADRIA.  

Comment sont menées les études de validation de méthodes alternatives ?

Valider une méthode revient à prouver que ses performances répondent effectivement à un objectif donné. Par exemple, une méthode de détection des Salmonelles dans les aliments destinés à la consommation humaine devra être en mesure de détecter une seule cellule dans un échantillon. Pour une méthode dite « alternative », l’étude de validation devra également prouver que les performances sont équivalentes à celles d’une méthode de « référence » mise en œuvre en parallèle sur des échantillons similaires. Les méthodes de référence sont le plus souvent des méthodes publiées sous forme de normes nationales ou internationales. 

Le protocole décrit par l’ISO 16140-2 (2016) pour la validation de méthodes alternatives se déroule en deux phases : l’étude comparative des méthodes et l’étude interlaboratoires. Les caractéristiques de performance évaluées sont différentes pour les méthodes qualitatives et quantitatives.  

Les méthodes qualitatives seront caractérisées par leur sensibilité et leur niveau de détection. La sensibilité évalue la capacité d’une méthode à détecter le micro-organisme cible dans des conditions difficiles, par exemple en présence d’inhibiteurs de croissance ou de PCR, ou dans un scénario où la cible est très faiblement présente ou même stressée. Le niveau de détection (LOD) correspond au niveau de contamination minimum que la méthode est capable de détecter avec une probabilité donnée (généralement 50 %). Le LOD sera comparé à celui de la méthode de référence pour donner un niveau de détection relatif (RLOD).  

Les méthodes quantitatives seront caractérisées par leur justesse relative et leur profil d’exactitude. La justesse relative évalue la proximité entre les dénombrements donnés par les deux méthodes. Le profil d’exactitude permet de prouver que le biais de la méthode alternative reste raisonnable quel que soit le niveau de contamination de l’aliment.  

Pour les deux types de méthodes, l’inclusivité (capacité à détecter ou dénombrer la cible en tenant compte de sa diversité taxonomique) et l’exclusivité (absence de faux-positifs causés par des micro-organismes non-cibles) sont également testées.  

L’étude comparative est entièrement réalisée par le laboratoire expert. L’étude interlaboratoires implique le laboratoire expert et des collaborateurs représentatifs de la diversité des laboratoires au niveau national, européen ou international. Ces collaborateurs mettent en œuvre la méthode sur des échantillons identiques pour caractériser la variabilité qui peut exister dans des conditions normales d’utilisation d’une méthode.  

Faire confiance à l’ADRIA pour la validation de méthodes alternatives 

Depuis la fin des années 1990, ADRIA a accompagné l’industrie du diagnostic dans la validation des kits rapides d’analyse microbiologique. L’ADRIA est aujourd’hui un laboratoire expert indépendant reconnu et opère pour les certifications AFNOR-Validation, MicroVal et AOAC-RI. Le succès de l’ADRIA en validation repose sur trois éléments fondamentaux : 

  • Une équipe technique compétente, qualifiée et opérant dans un laboratoire de microbiologie complet et structuré de façon à garantir la traçabilité des analyses du prélèvement au rapport d’essai. La performance des méthodes de référence normalisées est reconnue par l’accréditation ISO 17025 (accréditation COFRAC n° 1-0144) 
  • Une collection de culture comptant plus de 4700 souches de bactéries, levures et moisissures dont une grande majorité a été isolée à partir de denrées alimentaires ou d’environnement de production et ont été caractérisées au niveau moléculaire.  
  • Une politique orientée vers la qualité et la pertinence scientifique des études de validation en reproduisant les situations de contamination les plus réalistes et/ou les conditions les plus « challengeantes » possibles de façon à démontrer l’aptitude d’une méthode à l’environnement industriel.  

Pour échanger avec les autres acteurs de la validation de méthodes, l’ADRIA participe activement aux bureaux techniques de NF-VALIDATION (AFNOR) et MicroVal, ainsi qu’à la commission de normalisation AFNOR en microbiologie V08B. Pour valoriser son expérience sur le long terme et au niveau international, l’ADRIA mobilise ses collaborateurs pour représenter la France (AFNOR) au sein des groupes de travail ISO, notamment les groupes :  

  • ISO/TC 34/SC 9/WG 3 « Method validation » 
  • ISO/TC 34/SC 9/WG 19 « Guidelines for conducting challenge tests » 
  • ISO/TC 34/SC 9/WG 16 « Yeasts and moulds » 
  • ISO/TC 34/SC 9/WG 25 « Whole-genome sequencing for typing and genomic characterization ».  


Contact Adria

Maryse RANNOU
Responsable d’Activité Validation de Méthodes
Pôle Qualité & Sécurité des Aliments
Tél : +33 (0)2 98 10 18 18

Nos dernières nouvelles

Fermer l'écran de recherche