Recherche agroalimentaire et Formation agroalimentaire - Adria Développement
ADRIA Développement, centre d'expertises et de transfert, leader en sécurité des aliments, accompagne les industriels de l'agroalimentaire : formation, conseils, veille, recherche et innovation. Adria Développement EnglishADRIA Développement is a recognised Agro Industry Technical Institute (ITAI). ADRIA provides innovation, training and consulting services for the food and diagnostic industries.
   Imprimer cette page 

Actualités

Accueil > Actualités

Publié le 15 mai 2019

Presse : le magazine RIA parle de l’ADRIA

article magazine RIA formations digital learning ADRIALes formations Digital Learning font parler d’elles ! Plus simple, plus ludique, ces nouvelles modalités de formation s’adaptent aux contraintes individuelles. Que ce soit les contraintes des opérateurs en poste, les impératifs de la qualité, les exigences du service RH ou l’adaptation aux attentes de la génération Y… les formations digitalisées facilitent l’accès à la formation.

Le numéro d’avril 2019 du magazine RIA (Revue de l’Industrie Agroalimentaire) propose un focus sur « Hygiène du personnel : des formations terrain et ludiques ». En agroalimentaire, tous les opérateurs doivent être formés à l’hygiène. C’est une exigence du paquet hygiène. L’ADRIA, en tant qu’acteur incontournable de la formation en IAA a été sollicité. Dans cet article, on peut lire le témoignage de Florian JAOUEN, responsable de l’activité Digital Learning de l’Adria.

Le Digital prend une place croissante dans le monde de la formation professionnelle. L’e-learning ne remplace la formation en présentiel. Il la complète. L’utilisation d’outils et de jeux rend la formation plus vivante, plus concrète. Les stagiaires appréhendent mieux l’information transmise. Le contenu pédagogique est adapté à chacun.

Á l’Adria, cette modalité pédagogique est flexible et individualisable, ce qui facilite l’organisation des formations en entreprises et permet de s’adapter à chaque structure.

Dans l’article de RIA, Florian JAOUEN évoque les outils et développements de l’ADRIA en Digital Learning :

  •   Le  jeu des 5M

« Le jeu des 5M (matière, milieu, méthode, matériel, main-d’œuvre) construit par Adria est basé sur un dé virtuel qui s’arrête sur un des 5M. Une question est posée sur le sujet. Une équipe de stagiaires y répond après concertation. Si la réponse n’est pas suffisante, l’équipe passe la main à l’équipe suivante. On peut ainsi construire une demi-journée autour de ce jeu  […] »

  • Notre système de boitiers de vote QuizzBox ®

« Le système de boitiers de vote peut être utilisé pour appréhender le niveau de compréhension du groupe »

  • Nos outils de visualisation et nos jeux 

« Pour capter l’attention des opérateurs, habitués à être actifs, des outils sont utilisés pour visualiser les sources potentielles de contaminations […], mais également beaucoup de jeux. »

  • Notre plateforme en ligne

« L’Adria a développé une plateforme d’e-learning depuis deux ans pour répondre à certaines contraintes (disponibilité du personnel, intégration des saisonniers et intérimaires, coût…). Avant la formation sur site, les stagiaires peuvent y consulter le contenu théorique, abordé jusqu’alors en présentiel. Cela permet d’entrer immédiatement dans l’échange et d’aller plus rapidement sur des études de cas. »

  • Notre nouveau projet de formation sur tablette

« L’Adria œuvre à un module sur tablette dont le scénario invite les stagiaires à suivre un cheminement dans leur entreprise avec différentes étapes et des questions auxquelles il faut répondre. De retour en salle, le formateur se connecte aux tablettes pour récupérer les réponses et débriefer. »

Pour en savoir plus vous pouvez contacter Florian JAOUEN, responsable digital.


 

L'ADRIA anime une conférence au COSMED

Publié le mardi 14 mai 2019

COSMED > 7ème RENCONTRE GRAND-OUEST à Saint Malo ce 16 mai.

Cosmed, association des PME de la filière cosmétiqueLe COSMED est le 1er réseau des PME de la filière cosmétique en France. Ce sont 810 entreprises adhérentes rassemblant l'ensemble des métiers de la filière : marques propres principalement, mais aussi fournisseurs, façonniers, laboratoires d'expertise… Composée à 90% de PME, COSMED est un acteur incontournable de la filière cosmétique.

RENCONTRE COSMETOPOLE GRAND-OUEST le 16 mai

A cette occasion, Marion HELOU, docteure en plastiques spécialisée biomatériaux, fera une présentation sur « Les innovations packaging :  les nouveaux matériaux biodégradables »

 COSMED rencontre grand ouest de la cosmétique


 

Publié le lundi 6 mai

ADRIA OBTIENT LE LABEL CRT OCTROYÉ PAR LE MESRI

Le label CRT confirme la qualité des expertises et des ressources proposées par ADRIA Développement. Il est délivré par le Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche et Innovation (MESRI).

CRT Le CRT (Centre de ressources technologiques), c'est quoi ? Il s’agit d’un label qualité français accordé aux structures d’appui technologique aux entreprises. Environ 60 structures en France sont à ce jour labélisées. La labellisation a pour objectif de fournir aux PME-PMI une garantie : la garantie que la structure à laquelle ils s’adressent est capable de leur apporter des réponses adaptées et de qualité en matière de prestation technologique sur mesure. Une Commission nationale de labellisation des structures de transfert et de diffusion de technologies, rattachée au ministre chargé de la Recherche, a été mise en place en 2007. 

Que reconnait ce label ?

La qualification de CRT est attribuée aux structures capables de répondre avec professionnalisme aux besoins des PME/PMI. Un cahier des charges, établi avec l'AFNOR, décrit les conditions requises à obtenir ce "label qualité".

Trois caractéristiques des CRT sont décrites comme essentielles :

• professionnalisme dans l'exécution des prestations réalisées, en particulier en termes de résultats, coût, délai et confidentialité,
• réalisation de prestations sur mesure pour les entreprises
• les prestations doivent concerner des projets innovants des PME-PME.

Par un contact étroit avec les laboratoires de recherche académique, elles peuvent ainsi faciliter le transfert de technologies de la recherche vers les entreprises.

Qui délivre ce label ?

Une Commission nationale composée

• de représentants du Ministère de la recherche
• de l'AFNOR
• d'industriels
• de représentants des structures de transfert de technologie


Publié le jeudi 11 avril

La norme ISO20976-1 sur les challenge-test publiée

L’ADRIA anime le groupe de travail de l'agence internationale de normalisation ISO / TC34 / SC09 / WG19. Ce groupe a pour objectif d'établir les exigences générales et lignes directrices pour la réalisation des tests d’épreuve microbiologique (challenge-test) sur les produits destinés à l'alimentation humaine et animale.

La norme ISO20976-1:2019 relative aux tests de croissance vient d’être publiée en mars 2019.

Qu’est qu’un test de croissance ?

Challenge TestC’est l’outil indispensable pour déterminer la durée de vie d’un produit !

La réglementation européenne précise que toute denrée alimentaire mise sur le marché doit être sûre et saine. Les industriels de l’agroalimentaire doivent donc valider la durée de vie de leurs produits, et disposent à cet effet de différents moyens comme les tests de vieillissement ou les challenge-tests.

Le test de vieillissement microbiologique est l’étude, dans un aliment périssable, de l’évolution des populations de microorganismes naturellement présentes. Ce test permet la détermination ou la validation d’une durée de vie microbiologique.

Le test de croissance microbiologique (challenge-test) est l’étude, dans un aliment périssable, de l’évolution des populations de microorganismes inoculées de manière volontaire.

Concrètement, le test de croissance est un protocole microbiologique dont l'objectif est de déterminer si le produit alimentaire est susceptible de permettre ou non la croissance de microorganismes pathogènes inoculés artificiellement dans l’aliment (Listeria monocytogenes ou Salmonella par exemple,) mais aussi de microorganismes indicateurs d’hygiène ou de microorganismes d’altération.

Ce test permet une utilisation ultérieure dans le cadre de l’utilisation de modèles de microbiologie prévisionnelle (exemple: outil Sym’Previus). Ces modèles permettront par la suite, par exemple, d’évaluer l’impact de la modification d’une caractéristique de l’aliment (pH, aw) ou de ses conditions de conservation (température) sur le taux de croissance de la bactérie étudiée.

 

La norme ISO20976-1

Norme ISO 20976-1:2019

Le groupe de travail ISO / TC34 / SC09 / WG19 est composé d'experts de l'industrie alimentaire, d'institut de technologie alimentaire, de laboratoire d'analyse des aliments, de centre de recherche et d'organismes de réglementation du monde entier. Actuellement 38 experts du monde entier participent à ce groupe (AU, BE, CH, CN, DE, ES, FR, IT, NL, UK, US). Ce groupe a mis au point un protocole normalisé permettant de réaliser des challenge-test pour étudier le potentiel de croissance, le temps de latence et le taux de croissance maximal. C’est la norme ISO 20976-1: 2019. Cette norme est liée à la législation européenne (Règlement 2073/2005) sur les critères microbiologiques applicables aux denrées alimentaires. 

A l'heure actuelle, le groupe WG19 travaille également à la recherche d’un consensus pour l’édition de deux normes supplémentaires :

• Tests d’inactivation (projet ISO 20976-2)

• Détermination et utilisation de valeurs cardinales en microbiologie prévisionnelle (projet ISO 23691).

La norme est accessible sur le site de l’Organisation Internationale de Normalisation (ISO) : 
ISO 20976-1:2019 / Microbiologie de la chaîne alimentaire -- Exigences et lignes directrices pour la réalisation des tests d'épreuve microbiologique -- Partie 1: Tests de croissance pour étudier le potentiel de croissance, le temps de latence et le taux de croissance maximal

 

L’ADRIA : Laboratoire expert dans la conduite de challenge test !

ADRIA expert en challenge testLe laboratoire de microbiologie de l’ADRIA, accrédité ISO 17025 depuis de nombreuses années, est reconnu par la DGAL pour la réalisation de tests de croissance selon la norme NF V01-009.

A l'ADRIA, une grande majorité des tests de croissance sont réalisés avec des pathogènes tels que listeria monocytogenes ou Salmonella. D'autres bactéries sont également étudiées, commes les STEC (Escherichia coli (E. coli), staphylococcus aureus,...), les cellules végétatives des bactéries sporulées (Bacillus Cereus, Clostridium,...) ou les levures et moisissures (flore d'altération).

ADRIA conseille les industriels de l’agroalimentaire dans le design et la mise en œuvre des tests de croissance pour valider la durée de vie des produits sur le marché. Au-delà des aspects analytiques, notre équipe vous accompagne à toutes les étapes de votre démarche.

 

Vous pouvez contacter les experts ADRIA pour vos questions sur les tests de croissance par email.


 

ADRIA participe à l'IAFP 2019 European Symposium on Food Safety à NANTES

Publié le 9 avril 2019

IAFP 2019 Symposium Européen sur la sécurité alimentaire
24 au 26 avril 2019 - Nantes, France

IAFP Nantes 2019

 

Depuis 2005, l'IAFP est un lieu d'échanges européen entre l'industrie agroalimentaire, l'industrie du diagnostic, les autorités compétentes et le monde universitaire qui façonnent l'avenir de la sécurité alimentaire. La mission de l'association internationale pour la protection alimentaire et le but du symposium européen est de "fournir aux professionnels de la sécurité des aliments dans le monde entier une tribune pour échanger des informations sur la protection de l'approvisionnement alimentaire". Ce symposium dressera un état des lieux sur les derniers développements et les techniques de la science et la sécurité des aliments.

Le symposium se tiendra du 24 au 26 avril 2019 à Nantes, en France, à la Cité des congrès de Nantes.

Lieu privilégié d'échanges dans le domaine du développement des techniques liées à la science des aliments et à la sécurité des aliments, ADRIA sera présent au colloque IAFP sur la sécurité alimentaire.

L'UMT Alter'IX sera bien représentée lors de ce colloque, avec 4 sessions de 30 minutes, 1 session technique de 15 minutes et la présentation de 2 posters.

  

Symposia / Sessions

Mercredi 24 avril 2019 | S1: Culturomics: The Revival of Microbiological Culture 

Culturomics: The Revival of Microbiological Culture

Florence Postollec, ADRIA - UMT ACTIA19.03 ALTER’iX, Quimper, France
and Noémie Desriac, LUBEM UBO University - UMT14.01 SPORE RISK, Quimper, France
11:00 AM

Jeudi 25 avril 2019 | S16: Challenge Testing for Listeria monocytogenes: Requirements, Needs, Difficulties and DevelopmentsIAFP NANTES 2019 Food Safety

Challenge Testing and Standardisation, Recent Developments

Florence Postollec, ADRIA - UMT ACTIA19.03 ALTER’iX, Quimper, France
01:30 PM

S5: Novel Modelling Approaches of Microbiological Spoilage in Food
Chair by Louis COROLLER
 
S18: Fungal Spores in Food; Implication of Natural Heterogeneity on Food Quality

Significance of Environmental Conditions during Sporulation on Physiological State and Phenotypic Heterogeneity of Penicillium Roqueforti Conidia

Nicolas Nguyen Van Long, ADRIA Food Technology Institute, Quimper, France
03:30 PM
 

Technical Session 2 – Applied Laboratory Methods

T2-06 ISO 16140-2 (2016) Validation of Genedisc for the Detection of Shiga Toxin-Producing Escherichia coli from O157, O111, O26, O103 and O145 Groups
Justine Baguet, Cécile Bernez, Nicolas Nguyen Van Long, Christophe Quere and Maryse Rannou, ADRIA Food Technology Institute, Quimper, France
02:45 PM

Posters

Poster P1-15:
ISO 16140-2 (2016) Validation of the RAPID’B. cereus Method for the Enumeration of Presumptive Bacillus cereus Group in Dairy Products, Ready-to-Eat and Ready-to-Reheat Products, Cereals, Spices, Dehydrated Fruits, and Vegetables

Poster P1-17: 
Requirements and Guidelines for Conducting Challenge Tests of Food and Feed Products
 
IAFP is a member-based association of more than 4,000 food safety professionals
 
 
  
 
 

Publié le lundi 4 avril

Le projet OPTI MAP pour réduire les emballages plastiques

L'ADRIA, en partenariat avec les entreprises bretonnes, et avec le soutien des pouvoirs publics a lancé le projet Optimap, un projet pour réduire les quantités et les volumes d'emballages plastiques, d'ici deux à trois ans.

Projet OptiMap

OPTIMAP vise à permettre le développement d’emballages et d’équipements de conditionnement conçus sur des bases scientifiques, en vue de l’amélioration de la conservation des aliments et le maintien de leurs caractéristiques organoleptiques, sur la base d’un outil numérique d’aide au choix. 

L’outil d’aide au choix intégrera à la fois des emballages, technologies de conditionnement, mélanges gazeux, espace de tête, selon la denrée à conditionner, sa contamination initiale, sa durée de vie souhaitée. Cet outil s’appuiera sur des données expérimentales, des données calculées et des données collectées lors de campagnes d’essais sur des équipements dédiés, dont les innovations seront ensuite mises en marché. 

OPTIMAP permettra ainsi la mise sur le marché de nouveaux films multicouches, et équipements MAP/ Skin/ vide dédiés, et permettra à la fois d’améliorer la conservation de produits existants comme d’accélérer la mise en marché de produits innovants.

Le projet OPTI MAP, fait suite projet ANR Map’Opt porté par Dominique THUAULT d'ADRIA Développement. L’objectif du projet MAP’OPT est d’expliquer, de quantifier et de modéliser les effets des atmosphères modifiées selon les emballages dans la conservation de la qualité microbiologique des aliments.

> Dans le cadre du projet Opti Map, Jonathan THEVENOT est en charge de la gestion des données, des calculs, et du développement informatique.

Valorial

Optimap est un projet labellisé Valorial en date du 30 mai 2018.

Le projet a démarré le15 novembre 2018.
La réunion de lancement a eu lieu en janvier 2019.
Les travaux sur les films , équipements et logiciels sont déjà bien avancés.


 

Ce projet se fait avec le soutien financier de Conseil Regional de Bretagne, du Conseil Général du Finistère et de Quimper Bretagne Occidentale.

Region BretagneQuimper Bretagne Occidental


 

Projet collaboratif NUTRICHIC

Publié le vendredi 29 mars

NUTRICHIC

"Améliorer l'expérience alimentaire en EHPAD pour les résidents et les professionnels afin de lutter efficacement contre la dénutrition et accroître, par le plaisir alimentaire, le bien être individuel et collectif".

  • Un projet novateur, labellisé par Valorial, porté et coordonné par le Centre Hospitalier de Cornouaille.
  • Soutenu et financé la Région Bretagne, le Conseil départemental du Finistère, et Quimper Bretagne Occidentale.
  • Un projet associant des partenaires académiques  ID2Santé, Technopole de Quimper, Université de Bretagne Occidentale, LEGO, SensoStat, IMT, ADRIA Developpement
  • Des partenaires industriels JEAN HENAFF, Guyader Gastronomie, Kemper Gastronomie, Polaris, TAM, Vitalys, Aux Goûts du jour et la Fédération hospitalière de France (FHF).
ADRIA Développement est partie prenante de ce projet avec la participation de Anne-Emmanuelle LE MINOUS. Pour en savoir plus, vous pouvez la contacter et consulter les articles de presse ci-dessous.
 
Projet Valorial NUTRICHIC Ehpad Nutrition Quimper Le TelegrammeImage NutriCHIC LettreInfo TQC N87

 

Lundi 11 mars 2019

ADRIA Développement sera présent au FORUM LABO Paris les 26,27 et 28 mars prochain.

 

FORUM LABO Paris

ADRIA Développement sera présent au FORUM LABO Paris
les 26, 27 et 28 mars prochain.
Venez nous rencontrer au Village Sécurité & Contrôle alimentaire sur le stand A38.

2 conférences ADRIA « CONTRÔLE ET DE LA SÉCURITÉ ALIMENTAIRE » a Forum Labo

Vérification des méthodes appliquées dans un laboratoire selon la nouvelle norme ISO 16140-3 : quelles implications pour les laboratoires français ?  

Mardi 26 mars 2019 – 10h00/12h00 - Salle 4

Les laboratoires fonctionnant sous accréditation ISO 17025 sont tenus de vérifier qu’ils peuvent appliquer correctement des méthodes avant de les mettre en œuvre en s’assurant qu’ils peuvent atteindre les performances requises (ISO/CEI 17025 :2017, section 7.2.1.5). La 3ème partie de la famille de normes ISO 16140 (par ailleurs connue pour son application en validation de méthodes alternatives avec l’ISO 16140-2 :2016) a pour objectif d’être publiée courant 2019 afin d’accompagner les laboratoires dans la démarche de vérification.

ADRIA, laboratoire expert auprès d’AFNOR et MicroVal et membre actif du groupe de travail ISO dans le développement de la norme, propose une discussion autour des protocoles décrits dans cette nouvelle norme et de ses implications pour les laboratoires français.


Détection de pathogènes dans un produit alimentaire : comment aider l’industriel à trouver l’origine de contamination et intégrer ce risque dans la détermination de la DVM

Mardi 26 mars 2019 – 14h30/16h30 – Salle 4

Détecter les pathogènes d’origine alimentaire constitue une préoccupation majeure pour les entreprises et les laboratoires. En cas de détection positive, il s’agit :

  • De caractériser le pouvoir pathogène du contaminant, d’établir la proximité génétique entre les isolats afin de déterminer l’origine de la contamination, de différencier une contamination ponctuelle d’une véritable implantation. Ainsi, ces outils moléculaires permettent aux industriels de cibler et d’optimiser les mesures ou actions à apporter dans le cadre du management de la sécurité des produits alimentaires.
  • De confirmer, par tests de croissance et microbiologie prévisionnelle, que les critères admissibles en fin de DLC définis par la réglementation seront respectés, et satisfaire ainsi aux exigences des services officiels. ADRIA, laboratoire accrédité pour le pulsotypage, reconnu par la DGAL pour la réalisation des tests de croissance Listeria monocytogenes et cellule opérationnelle du logiciel Sym’Previus, propose une discussion autour des techniques et logiciel ad’hoc.

> Contactez nous : Véronique HUCHET


 

L'ADRIA partenaire de l'AMI GREEN-GO lancé par l'ADEME

publié le 18 juillet 2018

Green-Go Vers la performance environnementale de vos produits alimentaires !

Lancé par l'ADEME, le projet GREEN GO se deploiera dans 4 régions dont la Bretagne. Dans ce cadre L'ADRIA par le biais de l'expertise BREIZPACK ira à la rencontre des "porteurs de projet" afin de les accompagner vers l'amélioration de la performance globale de leurs produits : c’est-à-dire faire converger qualité nutritionnelle et gustative, performance économique et environnementale.

Cet accompagnement permettra de répondre aux différentes problématiques rencontrées par les entreprises :

  • Quels outils structurent leur performance environnementale et économique ?
  • Quels sont les principaux enjeux environnementaux à cibler?
  • Quelles sont les gammes stratégiques sur lesquelles travailler en priorité ? Comment se situer sur son marché ?
  • Quel cadrage budgétaire pour leur projet d’écoconception ?
  • Quels sont les interlocuteurs et les compétences à mobiliser ?
  • Quels bénéfices peuvent elles attendre de ces démarches ?
  • Comment renforcer leur image vis-à-vis de leurs clients, fournisseurs ou partenaires ?
  • Quels outils sont disponibles pour bien évaluer et communiquer sur une performance produit ?

Pour en savoir plus - télécharger la brochure

 


 

La Mission d'Entreprises agroalimentaire à BruxellesMission agroalimentaire à Bruxelles

Publié le 18 juin 2018

Organisé conjointement par l’ADRIA et le réseau Entreprise Europe Network (EEN), la mission réunit à Bruxelles une quinzaine de représentants d’entreprises du secteur agroalimentaire pendant deux jours. Cet événement constitue une opportunité exceptionnelle de rencontrer des experts des institutions européennes pour s’informer sur la règlementation alimentaire, partager des problématiques liées à sa mise en oeuvre et anticiper ses évolutions. Comme chaque année, le programme met à l’honneur des sujets d’une actualité particulière 

En 2018, la Mission d'études - Réglementation filière agroalimentaire se tiendra les jeudi 8 et vendredi 9 novembre à Bruxelles.
Les thèmes traités cette année sont au cœur de votre actualité :

JOUR 1 - Jeudi 8 Novembre

  • Les systèmes RASFF et "Administrative Assistance and Cooperation system" (ACC) :
    état des lieux et articulation des systèmes
  • Le principe de la reconnaissance mutuelle: le fonctionnement du règlement (CE) n° 764/2008 et les perspectives d’évolution

  • Les actualités liées au règlement "INCO" : étiquetage des ingrédients « nano », origine de l’ingrédient primaire, impact des dispositifs nationaux d’indication obligatoire de l’origine et d’étiquetage nutritionnel (nutri-score, etc.)

  • Les perspectives d’évolution du règlement « allégations nutritionnelles et de santé » (REFIT)

JOUR 2 - Vendredi 9 Novembre

  • La règlementation des matériaux au contact des denrées alimentaires : point à date

  • La nouvelle règlementation « NOVEL FOODS » : 1er bilan

  • La règlementation des aliments spécifiques : point à date

  • Les nouveautés en matière de protection des consommateurs : la proposition de « NOUVELLE DONNE » (recours collectifs et/ou double niveau de qualité des denrées alimentaires notamment)

  • Vers une transparence accrue de l’évaluation scientifique dans le domaine de la sécurité alimentaire : la proposition de la commission

 
                                      >> Consulter le pré-programme



Publié le 11 avril 2018

MOOC Qualité des Aliments proposé par l'ACTIA

Un produit alimentaire relève de différents critères de qualité. Certains sont imposés par la réglementation, d’autres permettent de se différencier. 

À travers ce MOOC de quatre semaines illustré d'exemples concrets, l’ACTIA, le Réseau français des Instituts techniques agro-alimentaires, vous propose d'appréhender les qualités microbiologiques, nutritionnelles, sensorielles et environnementales d'un aliment et la manière dont elles interagissent. 

Ce MOOC gratuit et interactif vous permettra d’échanger avec les autres participants au travers de son forum. La réussite de cette formation sera validée par une attestation. Formez-vous gratuitement avec notre réseau d’experts ! 

Ce MOOC a été réalisé avec le soutien financier du ministère de l’Agriculture et de l'Alimentation, ainsi que le soutien technique de la FAO, l’organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture.

PARCOURS

Le MOOC "Qualité des aliments" est un parcours de formation, collaboratif et interactif ! Il est articulé en 4 modules (1/semaine), nécessitant chacun environ 1h00 à 1h30 pour acquérir les principales notions abordées et illustrées par les experts. 

Modules :

  • Qualité Microbiologique (intervention de Véronique HUCHET de l'ADRIA) 
  • Qualité Nutritionnelle (intervention d'Anne-Emmanuelle LE MINOUS de l'ADRIA) 
  • Qualité Sensorielle 
  • Qualité Environnementale.

Tout au long de ces 4 semaines, un ensemble de vidéos vous sera proposé, ainsi que des activités réalisables en ligne (quiz, sondages…). Un forum vous permettra d'échanger avec la communauté d'apprenants et d’interagir avec les experts. Des ressources pédagogiques d’approfondissement seront mises à votre disposition.

En synthèse, un exemple de développement de produit vous sera présenté en prenant en compte les 4 qualités et leurs interactions. Des ressources pédagogiques telles que des présentations de cours, des vidéos y seront mises à disposition par l'ACTIA et la FAO.

Information et inscription : https://mooc.actia-asso.eu/


 

Sentinelle HACCP : l'outil de veille sur les dangers en agroalimentaire pour alimenter vos études HACCP

Sentinelle HACCP, la veille sur les dangers en agroalimentaire pour vos études HACCP (dangers chimiques, dangers microbiologiques, dangers physiques, allergènes)Sentinelle HACCP?

Un nouvel outil de veille ADRIA pour aider les responsables Qualité et membre des équipes HACCP à maintenir à jour leur analyse des dangers en agroalimentaire.
C'est une base de données : avec les dangers chimiques, les dangers physiques, les dangers microbiologiques, les dangers allergènes.

Accéder à l'application en ligne Sentinelle HACCP

Pour avoir plus de renseignement ou recevoir le bulletin d'abonnement Sentinelle HACCP, vous pouvez contacter Nathalie ROLLAND par mail ou par téléphone au 02 98 10 18 52.

 


Notre Catalogue 2018 est disponible.

Nous vous proposons de consulter dès à présent notre Catalogue 2018, afin de préparer au mieux votre plan de formation pour l'année à venir.

>>> 3 options s'offrent à vous :

Besoin d'aide sur le choix de vos formations agroalimentaires? 
Notre équipe se tient à votre disposition pour vous guider dans le choix des stages, vous accompagner dans vos formalités administratives
ou pour tout autre renseignement : formation.inter@adria-formation.fr ou 02.98.10.18.55.             

Cordialement,

L'Equipe Formation Inter-entreprises.

publié le 15/09/2017

 


VALORIAL Connection sur le thème des protéines du futur

Intérêt des différentes sources, qualités nutritionnelles pour l'homme, outils d'aide à la décision et empreinte environnentale sont parmi les thèmes débattus avec, entre autres, Jacques Mourot, Didier Remond et Jean-Yves Dourmade de l'INRA.

Nous donnons rendez-vous aux adhérents de VALORIAL le jeudi 15 septembre à Rennes.

Pour toute question, contactez Anne-Emmanuelle LE MINOUS


 


Retour sur la plus importante convention d'affaire du secteur le 26 août 2016

Nous vous proposons de nous retrouver jeudi 26 aôut à partir de 17h à la cantine numérique de Quimper pour vous restituer notre particpation aux Journées Aliments Santé. Cette convention d'affaires a eu lieu mi juin à La Rochelle.

Elements de veille, entendu pour vous, innovations produits... nous étions vos yeux et vos oreilles!

Pour toute question, contactez Anne-Emmanuelle LE MINOUS


 


VALORIAL connection le 21 avril 2016

Le microbiote dans tous ses états. Impact sur la qualité des aliments et sur notre santé. Ce prochain rendez-vous Valorial Connection se tiendra le jeudi 21 avril à partir de 9h15 en visio entre Ploufragan et Nantes.

Au programme, des exposés sur l'état des connaissances et des recherches sur le microbiote animal et humain.

La possibilité de rencontrer et d'échanger avec Gilles Salvat (ANSES), Karine Clément (ICAN), Isabelle Kempf (ANSES), Claire Rogel-Gaillard (INRA), Rodolphe Merlet (EXDEN), Philippe fravalo (Faculté de médecine vétérinaire de Montréal).

Nous vous espérons nombreux pour ce rendez-vous, réservé aux adhérents du pôle VALORIAL.

Pour toute question, contactez Anne-Emmanuelle LE MINOUS


Publié le 20 novembre 2015


Commission Viandes et produits carnés VALORIAL le 4 décembre 2015

La prochaine Commission viandes et produits carnés se tiendra le vendredi 4 décembre à partir de 9h30 à la ferme expérimentale de la COOPERL, à la Vile Poissin.

Au programme, des exposés sur l'innovation dans la filière produits carnés, la relocalisation et une discussion sur le rapport de l'OMS et les solutions à mettre en place.

La possibilité de rencontrer et d'échanger avec Xavier Serra et Pierre Picouet de l'IRTA (en visio-conférence), Marie-Laurence Grannec de la Chambre régionale d'agriculture, Pascale Magdelaine de l'ITAVI, Fabrice Pierre de l'INRA Toulouse.

Nous vous espérons nombreux pour ce rendez-vous, réservé aux adhérents du pôle VALORIAL.

Pour toute question, contactez Anne-Emmanuelle LE MINOUS


Publié le 21 avril 2015

Colloque MAP'OPT - le 2 avril à Paris

Projet ANR Map'OptEfficacité des atmosphères modifiées sur la qualité microbiologique des aliments : les apports du projet ANR MAP’OPT

ADRIA Développement a restitué le 2 avril, les résultats du projet MAP’OPT sur l’optimisation de l’utilisation des atmosphères modifiées. 85 personnes ont participé à cette restitution dont 60 industriels, des centres techniques, l’ANSES, la recherche publique, la Direction générale de l’alimentation. Cette journée thématique a été l’occasion pour les professionnels de l’industrie agro-alimentaire, de l’emballage, des fournisseurs de gaz, de faire le point relatif aux avancées récentes sur l’utilisation des atmosphères modifiées.Projet ANR Map'Opt

Le projet Map‘Opt : Composition, dynamique des gaz&optimisation de la protection des denrées dans les emballages sous atmosphères modifiées a été financé par l’Agence Nationale de la Recherche (ANR) et s’est déroulé de Janvier 2011 à janvier 2015. Il a été coordonné par Dominique Thuault, Directeur Prospective et Développement à l’ADRIA.

Le conditionnement de l’aliment sous atmosphère modifiée avec du gaz carbonique et éventuellement de l’oxygène permet de ralentir et/ou stopper la détérioration microbiologique du produit et ainsi d’allonger sa durée de vie avec des enjeux importants de développement durable, de compétitivité de l’entreprise et de sécurité du consommateur.

Projet ANR Map'OptEn allongeant la durée de vie de l’aliment de 20 à 50%, le conditionnement sous atmosphère permet de lutter contre le gaspillage alimentaire et il permet aux entreprises d’optimiser leurs lignes de production réduisant les fréquences de changement de recettes et de produits sur une ligne.

A ces enjeux, il convient également d’ajouter la demande des consommateurs pour des produits sains, naturels et si possible sans aditifs notamment sans conservateurs ajoutés. L’EAM permet de limiter le recours aux conservateurs.

L’optimisation de la composition en gaz entraine une optimisation des volumes d’espace de tête, donc des volumes d’emballage, des coûts d’achat des matériaux, des taxes éco emballage,  des coûts de transport des produits emballés. Le choix du conditionnement sous atmosphère modifiée détermine le choix du matériau d’emballage de sa perméabilité et donc sur ses aptitudes au recyclage ou à la biodégradation.

Le projet a permis de développer un outil d’aide au dimensionnement d’emballage sous atmosphère modifiée et de choix de composition en gaz de cette atmosphère modifiée avec en données d’entrée les caractéristiques de l’aliment, de la flore, de la durée de vie et en données de sortie celle de l’emballage. Le projet a nécessité le développement d’une base de données sur les emballages et leur perméabilité au gaz avec l’assemblage de données existantes avec des travaux sur l’ingénierie de connaissance à base d’ontologie et des travaux d’acquisition de nouvelles données de perméabilité notamment aux faibles températures. Des modèles de transferts de gaz ont été implémentés et couplés avec des modèles microbiologiques de développement de flores.Projet ANR MapOpt

L’INRA, l’Université de Montpellier, le Laboratoire National d’Essais ont pris en charge de développement d’une base de connaissance sur les emballages et leurs perméabilités. L’UMR IATE à pris en charge les modèles de transferts de matières qui ont été couplés avec les modèles de développement bactériens enrichis avec la prise en compte de l’effet des gaz (UBO, ADRIA Développement, ACTALIA, AERIAL, une entreprise). Les modèles de transferts sont basés sur les lois de Henry, la première loi de Fick pour le transfert à travers l’emballage et la deuxième loi de Fick pour le transfert des gaz dans l’aliment.

Les modèles microbiens développés ces dix dernières années ont été enrichis avec des modèles pour la prise en compte des effets des gaz.  Des simulations permettent de prévoir les évolutions de la composition gazeuse et bactérienne en cours de conservation et de l’optimiser en fonction de la perméabilité de l’emballage. Une perméabilité cible peut être définie et recherchée dans la base de données développée.

Pour aller plus loin : Projet Map'Opt

Contact : Dominique THUAULT


 

Commission Viandes et produits carnés VALORIAL le 5 juin 2015

La prochaine Commission viandes et produits carnés se tiendra le vendredi 5 juin à partir de 9h30 chez GUELT, à Quimperlé.

Au programme, des exposés sur les emballages, la praticité, l'innovation dans la filière produits carnés.

La possibilité de rencontrer et d'échanger avec Jacques Mourot (INRA, UMR PEGASE), Dominique Thuault (ADRIA Développement), Stéphanie Le Donge (CCI), PIerre Durosset (ADRIA Développement), Blandine Lagain (BreizPack). Guest star : Lars Henrichsen du Danish Meat research Institut.

Nous vous espérons nombreux pour ce rendez-vous, réservé aux adhérents du pôle VALORIAL.

Pour toute question, contactez Anne-Emmanuelle LE MINOUS


Les Superaliments, super-héros à l'assaut de nos assiettes

Publié le 4 aout 2015

ADRIA partenaire de la conférence sur les Superaliments

ADRIA Développement sera partenaire de la conférence sur les Superaliments, qui se tiendra le Jeudi 1er octobre 2015 au pôle universitaire Pierre-Jakez Hélias à Quimper.

Au cours de cette manisfestation ludique et inédite, vous aurez l'occasion d'assister aux interventions de Eric BIRLOUEZ (ingénieur agronome et sociologue de l'alimentation) et de Stéphanie LE DONGE (Chargée de mission économique à la CCI de Rennes) sur des thèmes tels que "Qui sont ces consommateurs, qulles sont leurs raisons de consommer de tels aliments" ou encore "Comment se positionner et avec quels produits". Toujours dans un esprit d'échange et de convivialité, s'en suivra une session de Questions-Réponses puis une table ronde animée par Anne TREGUER sur le thème "Comment intégrer des superaliments dans les recettes industrielles.

Pour plus d'information nous vous invitons à suivre ce lien http://www.tech-quimper.fr/Agenda-334-641-0-1.html

Extension de notre accréditation COFRAC à la microbiologie moléculaire

Publié le 09 Janvier 2015

YES, WE CAN !

Extension Accreditation COFRACL’équipe de microbiologie des aliments de l’ADRIA compte 18 personnes opérant en microbiologie quantitative et prévisionnelle, écologie microbienne, microbiologie moléculaire et sciences analytiques. Ce laboratoire est accrédité ISO 17025 depuis de nombreuses années. Le système qualité développé permet bien évidemment de garantir la robustesse et fiabilité des résultats au sein des projets menés par l’équipe.

Très récemment, l’équipe a étendu la portée d’accréditation pour des analyses de pulsotypage moléculaire et la réalisation d’une méthode interne dérivée de la spécification technique ISO/TS 13136 pour la détection des STEC, avec une portée flexible maximale. Pour en savoir plus sur l’étendue de cette première en microbiologie moléculaire, finalement aujourd’hui peu commune, suivez ce lien vers le COFRAC !

Notez que les activités de l’équipe sont entièrement dédiées à la réalisation de projets R&D et d’expertise, l’équipe ne réalise pas d’analyses de routine et de contrôles officiels. Ces accréditations sont dédiées au typage moléculaire d’isolats bactériens en écologie d’atelier, ainsi qu’à la validation de méthode alternative de détection des STEC selon le référentiel ISO 16140.

Contact : Danièle SOHIER


Fédération des centres techniques bretons

Publié le 09 Janvier 2015

En 2015, les Centres d’Innovations Technologiques Agricoles et Agro-alimentaires unissent leurs forces ...

Federation des centres d'innovation technologique bretons...au service de l’économie bretonne !

Les Centres d'Innovation Technologiques :

Adria Développement   ADRIA DEVELOPPEMENT
CEVA     CEVA 
IDMER    IDMER
Vegenov   VEGENOV
Zoopole   ZOOPOLE DEVELOPPEMENT

Notre objectif : Développer les synergies entre les centres d’innovation technologique pour qu’ils apportent les solutions les plus performantes aux besoins d’innovation des entreprises

Ambitions :

  • Faciliter l’accès à une offre de services lisible, forte et cohérente au service des entreprises agri-agro
  • Changer de dimension : intégrer des projets structurants, favoriser l’intégration des PMI/PME dans de grands projets, dynamiser le croisement de filières et accentuer l’effet de levier du développement et du transfert technologique
  • Etre reconnue et peser au niveau régional, national et international, comme une fédération d’experts et de référents scientifiques et technologiques en Agri-Agro 

Contact : Jean-Robert GEOFFROY - 02.98.10.18.53 / En savoir plus ACT FOOD


Projet PHYMIA

PHYMIA
Mise au point d'un modèle de prédiction du comportement des flores fongiques (levures et moisissures).
ADRIA participe au projet PHYMIA qui vise à développer des connaissances physiologiques relatives aux moisissures et levures d’intérêt pour la filière laitière.


PHYMIA

Projet PHYMIA Levures et moisissures

Les flores fongiques recouvrent les levures et les moisissures et peuvent correspondre en fonction des souches ou des contextes dans lesquels on les rencontre des flores d’altération voire pathogènes. Leur physiologie est bien moins connue que celle des bactéries, alors qu’elles sont tout aussi importantes d’un point de vue alimentaire et que leur capacité à s’adapter à différents milieux est plus grande. Ces moisissures causent des destructions ou des déclassements de produits lorsque la contamination a lieu avant la mise en circuit des produits ainsi que des retours clients qui constatent des développements, première cause de signalisation d’altération produits au niveau des services clients.
Cette étude consiste à étudier la germination et la croissance de 16 moisissures et 6 levures en fonction des variations des paramètres de leur environnement (température, pH, activité de l’eau, acides lactique et propionique).

L’intérêt industriel du développement de telles connaissances est :
I) de permettre une utilisation améliorée des souches technologiques grâce à la modélisation mathématique de leur croissance en fonction des caractéristiques de la matrice et
II) de contrôler plus efficacement les contaminants fongiques grâce à la disponibilité de ces mêmes informations physiologiques concernant tant la croissance mycélienne que la germination des spores et donc leur temps d’apparition.

Période

Cette innovation se traduira par la publication de résultats directement utilisables par les industriels et une incrémentation de l’outil Sym’Previus* (premier trimestre 2014) pour les champignons filamenteux. Les résultats doivent fournir aux entreprises de nouveaux moyens pour la maîtrise du développement des levures/moisissures même si leurs caractères extrêmophiles rendent leurs contrôles difficiles.

A voir également :


 

Contact

Véronique HUCHET

 


UMT SPORE-RISK

SPORE-RISK
Risques sanitaires et d’altération associés à la physiologie des bactéries sporulées

Objectifs:

SPORE-RISK viendra étudier :
- La combinaison des traitements d’inactivation, entre autre sur les populations et cellules individuelles, mais aussi sur la base de la biodiversité observée au sein d’une collection caractérisée;
- L’histoire de la cellule et sa réponse aux conditions environnementales de stress par l’évaluation de son état physiologique et la quantification de biomarqueurs.


Période :

De janvier 2014 à 2019

Coordination :

Danièle Sohier et Florence Postollec, ADRIA Développement;
Ivan Leguérinel et Louis Coroller, LUBEM

 

Partenaires :

 

LUBEMUBOADRIA Développement

 

Avis officiel :

Consulter la décision d'agrément de l'UMT Spore-Risk


Contact :

Florence POSTOLLEC


Retour sur le colloque Spoilers2013 (flore d'alteration dans les aliments)

Un symposium international sur les flores d’altération en IAA : tout un programme et tant de préoccupations !

Spoilers2013 Flores d'altération dans les aliments

SPOILERS2013 est un symposium international co-organisé par l’Institut technique agro-industriel ADRIA Développement, le laboratoire universitaire de microbiologie appliquée LUBEM - UBO avec ses deux sites de recherche à Quimper & Brest et la Technopole Quimper-Cornouaille spécialiste de l’innovation en entreprise.

Cocktail à l'orangerie de Lanniron - Spoilers2013Il s’est déroulé à Quimper, au Pôle universitaire Per Jakez Hélias, les 1er, 2 & 3 juillet 2013.

N’ayons pas peur des mots : ce fut un succès !

Quimper-Cornouaille est non seulement reconnu par ses travaux de recherche sur les flores d’altération en IAA, mais également pour son savoir-faire dans l’organisation de colloques internationaux scientifiques. Pour preuve, début juillet à Quimper plus de 150 chercheurs, venus de 24 pays. 30% d’entre eux sont des industriels, c’est dire si ce monde microbien qui altère nos aliments est une préoccupation, alors que nous faisons tous la chasse au gaspillage !

Carte des participants au colloque Spoilers2013Pendant trois jours, ils ont communiqué sur leurs récents résultats de recherche, échangé autour de nouvelles orientations pour améliorer la maîtrise des contaminations et les moyens de contrôle.

Repas de Crepes à Spoilers2013Pourquoi ce colloque et cette thématique, qui n’a finalement rien à voir avec les bactéries pathogènes ?
Le LUBEM, laboratoire de l’Université de Bretagne Occidentale sur la biodiversité et l’écologie microbienne, et l’ADRIA travaillent déjà main dans la main
depuis 5 ans sur la thématique des flores d’altération en IAA. Il y a finalement peu d’équipes impliquées dans ce domaine, alors que c’est quelque peu le nerf de la guerre si les IAA veulent éviter les pertes imputées par ces flores microbiennes quelque peu « gloutonnes » ! Les équipes R&D de la pointe Finistère sont reconnues dans le domaine, apportant des solutions innovantes aux IAA. Organiser un symposium sur la thématique en collaboration avec la Technopole Quimper-Cornouaille et les collectivités locales nous est apparu pertinent. Le symposium a ainsi été l’occasion d’échanger sur les travaux en cours dans le monde, les résultats récents et sur des perspectives.

Quelles sont les pistes évoquées les plus intéressantes ?

C’est un monde microbien finalement peu connu, et nous avons beaucoup appris sur la biodiversité rencontrées, les méthodes d’investigation, et l’impact de leur présence et croissance sur les qualités sensorielles des produits comme le goût, la texture, l’odeur, etc…De nouvelles pistes pour améliorer les procédés ont été largement présentées et discutées, comme par exemple l’emploi de la lumière pulsée ou la biopréservation, ou encore la combinaison efficace des effets dits « barrières » avec les démarches d’analyse du risque d’altération associées. Il y a eu également de nombreux témoignages industriels, certains ayant souhaité réaliser des communications orales sur leur expérience et les actions mises en place.

Prix de la meilleure presentation Spoilers2013Et les participants, quels sont leurs retours ?
Les fiches d’évaluation sont plus qu’éloquentes ! Un vrai succès, ils ont tout apprécié : l’accueil, le programme, la qualité des

 

communications et discussions, mais aussi les hôteliers, restaurateurs et commerçants quimpérois qui ont su les chouchouter ! Nous avons été plébiscités… Alors nous leur avons donné RDV pour une prochaine session, avec notre mascotte « Super Spoiler », alias «Spoily » pour les intimes!

 Pour tout renseignement, rendez-vous sur www.spoilers2013.com (en anglais)


 

L'ADRIA à nouveau labellisé ITAI par le Ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation

« Cette qualification sonne comme la récompense du travail réalisé et nous engage pour les 5 prochaines années dans un projet d’envergure ; nous avions déjà obtenu cette qualification en 2006, mais cette fois-ci le niveau d’exigences était plus élevé » déclare Jean Robert GEOFFROY, le directeur général de l’ADRIA.

Logo ITAI (Institut Technique Agro Industriel)

 Les enjeux économiques qui attendent le secteur de l’agro-alimentaire  nécessitent des partenaires performants telles qu’Adria tant au travers des innovations, des formations que du transfert. Les métiers de l’ADRIA sont plus que jamais indispensables à la filière :

  • La maîtrise de la sécurité des aliments, l’expertise de l’ADRIA se positionnant aux niveaux régional, national et européen,

  • L’innovation, au travers de programmes scientifiques et de projets industriels dans le cadre notamment du pôle de compétitivité VALORIAL,

  • La réglementation, dont le caractère stratégique est encore révélé par l’actualité, est un service quotidien que l’ADRIA rend aux entreprises sous forme de veilles, de conseils, d’alertes ou de formation,

  • La formation des salariés des entreprises, l’ADRIA étant le leader en France de la formation continue pour le secteur agroalimentaire. 

Qu’est-ce qu’un ITAI ?Ministre de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt

Les Instituts Techniques Agro-Industriels (ITAI) sont des organismes de recherche d’appui technique, d’expertise, de formation et d’information auservice des entreprises. En partenariat avec leurs clients, afin de leur apporter la solution la mieux adaptée, les ITAI, tels qu’Adria, associent étroitement l’analyse des besoins, la recherche et développement et la capacité à transmettre un savoir-faire pertinent.

Pour toute information, contactez Jean-Robert Geoffroy,  02 98 10 18 53.


Un projet R&D qui aboutit à un produit primé!

Un projet RD qui aboutit à un produit primé :
Traiteur de la Touques
ADRIA Développement a accompagné la société TRAITEURS de la TOUQUE dans la mise au point d’une gamme de mousses de légumes sans conservateur destinées à une consommation froide à l’apéritif : les « Apéri mousses ». Le SIAL a récompensé cette innovation par le Grand prix du SIAL en raison du concept innovant et du caractère nutritionnel (recettes moins riches en matières grasses, en sel et en protéine que les références à dipper déjà existantes).

ADRIA Développement est intervenue auprès de cette société dans le cadre d’un projet labellisé par VALORIAL (le projet ADRIA DéveloppementBULLEGUM) ; Pierre DUROSSET, chef de projet, a travaillé sur la formulation et surtout sur la technologie de foisonnement permettant la fabrication de mousses de légumes.

C’est un bel exemple d’innovation alliant les exigences du marché et un travail technologique et scientifique.

Apéri MousseEuroplastiques
4 recettes de mousse à base de légumes (70 % minimum), proposées pour une consommation à l’apéritif, avec une durée de vie de 19 jours. Aperi'Mousse est référencé depuis janvier 2013 dans les magasins Intermarché.

          - Duo de mousses de légumes à dipper. Idéal pour l’apéritif. 2 barquettes de 100g.Valorial
          - Sélectionné par le comité : Sélectionné pour la praticité du concept de mousse de légumes à l’apéritif.
          - Tendances : Variété des sens - Manipulation produit
          - Type d’innovation : Recette, composition
          - Variétés, parfums : Concombre menthe, Tomates poivrons, Betteraves cumin, Poivrons herbes de provences
          - Conditionnement - poids : Barquette - Etui • 2 x 100 Gramme (gr)Article Connexions sur l'Aperi Mousse

Le projet Bullegum en quelques chiffres :

          Porteur : Traiteur de la Touques
          Partenaires : Adria Développement, Europlastiques
          Axe thématique : Technologies innovantes
          Date de labellisation : novembre 2010
          Durée du projet : 18 mois
          Budget : 265 945 €
          Financeurs : Régions Basse-Normandie, Bretagne, et Pays de la Loire

AperiMousse développé avec ADRIA


ADRIA partenaire de la Marque Bretagne !

Marque BretagneL'ADRIA fait partie, depuis le 31 mai, des 241 partenaires de la Marque Bretagne dont les plus connus sont Armor Lux, BMO, CMB-Arkéa, le Festival des Vieilles Charrues, Hénaff...

La Marque Bretagne en quelques mots, c'est :

Une marque de territoire qui s’est engagée dans une démarche d’attractivité globale qui intègre toutes ses forces, à la fois économiques, touristiques, culturelles, sportives, associatives ou institutionnelles. Initiée conjointement par le Conseil Régional, Bretagne Développement Innovation et le Comité Régional de Tourisme, cette démarche s’appuie sur une marque partagée que chacun pourra s’approprier, à sa manière, pour se faire connaître et promouvoir ses intérêts et ses activités sur la scène nationale et internationale.

L’ADRIA s’inscrit donc, par son savoir-faire et son expertise reconnue, son engagement dans des projets de recherche nationaux et internationaux, et dans sa volonté d’en faire bénéficier le plus grand nombre, dans une démarche en complète adéquation avec les valeurs (image reconnue de qualité, fiabilité, un sens de l’engagement et du collectif, faire preuve d’ouverture et d’imagination) que défendent cette marque de territoire.

>> Pour tous renseignements complémentaires, veuillez conatcter Marie GLEONEC, 02 98 10 18 61.

 



Projet européen TeRiFiQ

Lancement du projet européen TeRiFiQ ou comment améliorer la qualité des aliments de consommation courante

Le projet TERIFIQ (Combining Technologies to achieve significant binary Reductions in salt Fat and sugar in everyday foods whilst optimising their nutritional

TeriFiQ Projet Européen pour la réduction du sel sucre et matière grasse

Quality) a été lancé le 7 février 2012 pour une durée de 4 ans.

Comment réduire simultanément les teneurs en sel et matières grasses ou sucres et matières grasses, tout en préservant les qualités nutritionnelles et sensorielles pour maintenir l’acceptabilité des consommateurs ?

Les objectifs appliqués concernent de nombreux aliments de consommation courante, sur la base de modèles réalistes, en jouant sur les paramètres technologiques :

  • Fromages (pâtes molles, semi dures et dures) : comment réduire simultanément le contenu en sodium
    (jusqu’à 30%) et améliorer la qualité de la matière grasse ;
  • Saucisses (cuites et sèches maturées) : comment réduire simultanément le contenu en matières grasses
    saturées et en sodium (jusqu’à 50%) ;
  • Muffins : comment réduire simultanément le contenu en matières grasses et en sucre jusqu’à 25% ;
  • Plats cuisinés : comment réduire simultanément la quantité de matières grasses jusqu’à 50%
    dans les sauces utilisées dans les aliments prêts à consommer et le taux de sel.

Un des objectifs majeurs de ce projet est de démontrer que ces nouvelles formulations sont transférables à l’échelle industrielle.
Dans ce cadre, des activités de démonstration (Production d’aliments reformulés par l’industrie et études consommateurs)
avec plusieurs PME de différents pays européens seront conduites.7eme PCRD

Coordonné par l’INRA de Dijon et INRA-transfert, ce projet rassemble 16 partenaires européens dont ADRIA Développement, présentant des expertises dans différents registres, du fondamental à l’appliqué, ainsi que plusieurs partenaires industriels.
La dernière année est essentiellement consacrée au transfert de technologie vers l’industrie.


 

A voir également :

 





Contact : Anne-Emmanuelle LE MINOUS – Chargée de mission Nutrition, ADRIA Développement -  TeRiFiQ


 

Commission V01C AFNOR - Sécurité des aliments Hygiène et Mangement

ADRIA Développement préside de la commission V01C «Sécurité des aliments - Hygiène et Mangement »

Afnor Commission VO1C presidée par Jean-Robert GEOFFROY de l'ADRIA

Jean-Robert GEOFFROY assure la présidence de cette commission à compter du 1er mai 2011, succédant à François FLACONNET.
Il y représente l’ADRIA, ainsi que l’ACTIA (réseau sur les référentiels en qualité et sécurité des aliments).

Cette commission est en charge entre autre de l’ISO 22000, avec notamment des travaux en cours sur l’ISO/TS 22003 relatifs au processus d’audit et de certification, ou sur l’ISO 22000 en production primaire (secteur agricole), ou sur le projet d élaboration d’un guide sur l’utilisation de l’ISO 22000.

Pour en savoir plus, visitez la page Normalisation et Réglementation


 

Congélation et décongélation des produits alimentaires

Formation Inter-Entreprise ADRIA DéveloppementOpération de congélation de fruits

 

La congélation et la décongélation constituent des opérations technologiques importantes en IAA. Le choix des procédés mis en oeuvre a en effet une forte incidence sur les qualités microbiologiques, organoleptiques et nutritionnelles des produits.

 

ADRIA Développement vous propose deux journées de formation pour :
         - mieux comprendre l’impact de ces opérations sur les produits alimentaires,
         - apprendre à choisir, maîtriser et optimiser ces opérations.

Au programmes :
Méthodes de congélation, Effets de la congélation sur les aliments,  Les équipements de congélation, ...

Plus d'information +++


Atmosphère modifiée : le projet Map'Opt

Map’Opt

Composition, dynamique des gaz et optimisation de la protection des denrées dans les emballages sous atmosphère modifiée

Projet ANR,  coordonné par Dominique THUAULT, ADRIA Développement.

Objectifs du projet Map’Opt

Protection des denrées alimentaires dans les emballages sous atmosphère modifiée

L’objectif de ce projet est d’expliquer, quantifier et modéliser les effets des atmosphères modifiés sur le développement des microorganismes (influence des transferts O2/CO2 à travers l’emballage,  dans l’aliment et effets des gaz sur les bactéries).

Map’Opt étudiera les principaux facteurs tels que la composition et la perméabilité des films, la diffusion des gaz dans l’aliment en fonction du volume de l’atmosphère modifiée et du poids de l’aliment. Seuls les aliments qui n’influent pas sur les échanges gazeux seront étudiés (les légumes frais et les produits fermentés sont donc exclus). Ce projet intègre différents domaines de connaissances tels que les sciences de l’aliment, la microbiologie, l’emballage, l’informatique et la modélisation mathématique.

 

Contexte de Map’Opt

La situation économique est favorable aux innovations liées aux atmosphères modifiées. Le secteur agroalimentaire est de plus en plus soucieux du développement durable, et ses acteurs sont dorénavant incités à calculer leur empreinte carbone. Dans la distribution, on constate une augmentation de la demande en produits frais, prêt à consommer ou prêt à cuire. Les développements technologiques rendent possible l’utilisation d’emballages intelligents et actifs. L’attention portée par les consommateurs à la sécurité des aliments augmente cette demande.

La principale fonction de l’atmosphère modifiée, également appelée atmosphère protectrice, est de protéger l’aliment. Actuellement, les entreprises agroalimentaires n’ont aucune méthode ad hoc pour choisir et optimiser le couple film/atmosphère modifiée pour un produit donné et sa flore microbienne. La qualité microbienne du produit est de ce fait limitée et des changements physico-chimique, tels que l’oxydation, peuvent apparaître. Ce problème est au carrefour de la recherche sur les matériaux d’emballages, sur  les comportements microbien et sur la diffusion des gaz dans les aliments.

L’objectif de ce projet est de construire une approche globale afin d’établir une méthode scientifique fiable pour le choix de l’atmosphère modifiée. Ce projet de recherche industrielle contribura à aider les entreprises du secteur agroalimentaire en améliorant leur compétitivité, en répondant aux exigences de sécurité alimentaire, en optimisant la durée de vie des aliments et les caractéristiques de l’atmosphère modifiée (composition de l’atmosphère modifiée, perméabilité et volume de l’emballage).

Map’Opt permettra d’établir des standards pour le développement de nouveaux emballages et contribuera également à améliorer la qualité des mélanges gazeux utilisé dans les atmosphères protectrice.

ADRIA Développement prend en charge la modélisation mathématique des effets des gaz sur le développement microbien dans l’aliment, ainsi que le développement logiciel.


A voir également :


Validation de méthodes selon Microval ISO 16140:2003 pour BioMérieux

ADRIA Développement, laboratoire expert, a validé la méthode CampiFood Agar distribuée par BioMérieux selon la norme technique Iso 16140:2003

ADRIA Développement est un laboratoire accrédité par MicroVval

Certification Microval ISO 16140:2003
de la méthode CampyFood agar,
distribuée par BioMérieux

Voir le certificat MicroVal CampiFood Agar method

En savoir plus sur MicroVal



En savoir plus sur la
Validation des méthodes.


Certification AFNOR Validation GeneDisc Listeria DUO

Certification AFNOR Validation selon le protocole ISO 16140 Validation AFNOR selon le protocole ISO 16140 de la méthode GeneDisc Listeria DUO

ADRIA Développement, laboratoire expert, a validé la méthode GeneDisc Listeria DUO
distribuée par GeneSystems selon la norme technique ISO 16140

En savoir plus sur la Validation des méthodes.



Validation de méthodes selon Microval ISO 16140:2003 pour BioControl

ADRIA Développement, laboratoire expert, a validé la méthode Simplate Total Plate Count et Simplate Yeast & Mould distribuée par BioControl selon la norme technique ISO 16140:2003.



ADRIA Développement est un laboratoire accrédité par MicroVval

Certification Microval ISO 16140:2003
de la méthode
Simplate Total Plate Count Cl
et de la méthode SimPlate Yeasts & Molds
distribuée par BioControl

Voir le certificat MicroVal
Simplate Total Plate Count Cl

Voir le certificat
SimPlate Yeast & Mould



En savoir plus sur la Validation des méthodes.


Certification AFNOR Validation BAX® System PCR Assay Salmonella spp

Validation AFNOR selon le protocole ISO 16140 de la méthode BAX System PCR Assay Salmonella spp

Certification AFNOR Validation selon le protocole ISO 16140

ADRIA Développement, laboratoire expert, a validé la méthode BAX® System PCR Assay Salmonella spp
distribuée par OXOID THERMOFISCHER SCIENTIFIC selon la norme technique ISO 16140

En savoir plus sur la Validation des méthodes.



 

ADRIA Développement
membre de "Produit en Bretagne"

ADRIA Développement
sur les réseaux sociaux

Facebook Adriadeveloppement  Twitter Adria_Dvpmt  Page ADRIA sur LinkedIn